Lucie-Pinson la tombeuse des banques
Lucie Pinson à Paris lors d'une action contre la BNP à l'occasion du procès de Florent COMPAIN qui se tenait à Bar-le-Duc le 11 avril 2017.

Le prix Goldman pour l’environnement a été créé en 1990 par Richard et Rhoda Goldman et est assimilé à un prix Nobel pour l’environnement. Il est remis tous les ans à des défenseurs de l’environnement dans six zones géographiques réparties dans le Monde.

Cette année, et pour la troisième fois seulement, c’est une française qui décroche cette reconnaissance internationale. Elle s’appelle Lucie Pinson, elle a 35 ans et est récompensée pour son action en faveur de l’arrêt des financements au secteur du charbon au sein des Amis de la Terre France puis de l’ONG Reclaim Finance qu’elle a fondé et qu’elle dirige aujourd’hui. Reclaim Finance est spécialisé sur la question de la finance et est affilié aux Amis de la Terre France.

Sous la pression de Lucie, ce sont 16 groupes financiers français, comme BNP, le Crédit agricole, Axa, et la Société générale, qui se sont engagés à sortir totalement du charbon en excluant de leur portefeuille les entreprises qui développent de nouveaux projets et en demandant aux autres d’adopter des plans de sortie de cette énergie.

Par la suite, au moins 43 banques et assureurs internationaux se sont, à leur tour, engagé dans cette démarche.. Désormais, les institutions financières commencent à exclure les entreprises qui prévoient leur développement et à viser une sortie totale du secteur. Elles rompent ainsi avec la logique exclusivement centrée sur la recherche de profits à court terme.

Sa méthode consiste à articuler une expertise très fine, des actions de plaidoyer ainsi que des actions de mobilisation citoyenne parfois très engagées allant jusqu’à la désobéissance civile.

Connue comme la meilleure ennemie des banques, elle est autant respectée que crainte par les acteurs financiers.

Aujourd’hui, Lucie Pinson déclare : “Je suis très honorée de recevoir ce prix. Avec mes collègues des Amis de la Terre et internationaux, nous avons mis toute notre énergie à convaincre ou contraindre les acteurs financiers français à adopter des mesures ambitieuses pour en finir avec le charbon. Le prix Goldman pour l’environnement, remis à des individus, démontre que chacun d’entre nous peut arracher les victoires d’étape nécessaires pour gagner la guerre climatique, qu’on soit jeune ou retraité, employé ou cadre dirigeant, ou un simple citoyen. Ne nous laissons pas piéger par la culture de la défaite.”

Pour assister à la remise du prix Goldman, une cérémonie à suivre en ligne aura lieu cette nuit, mardi 1er décembre, à 1 heure du matin. Elle sera animée par Sigourney Weaver, accompagnée de l’invité musical Jack Johnson, et des apparitions exceptionnelles de Robert Redford, Lenny Kravitz, Danni Washington ainsi que d’autres personnalités.

Du haut de ses 35 ans, elle fait plier les acteurs financiers
Article précédentConseil d’État : une décision « historique » pour le climat
Article suivantL’Antispécisme : un nouvel humanisme
Amis de la Terre Meurthe-et-Moselle
Les Amis de la Terre Meurthe-et-Moselle Les Amis de la Terre Meurthe-et-Moselle sont le groupe local de la fédération des Amis de la Terre France qui est une association de protection de l’Homme et de l’environnement, de loi 1901 et agréée pour la protection de l’environnement. Elle est indépendante de tout pouvoir économique, politique et religieux. Créée en 1970, la fédération des Amis de la Terre a participé à la fondation du mouvement écologiste français et à la formation du premier réseau écologiste mondial Friends of the Earth International, présent dans 77 pays et réunissant 2 millions de membres sur les cinq continents. En France, les Amis de la Terre forment un réseau d’une trentaine de groupes locaux et de groupes associés autonomes qui agissent selon leurs priorités locales et relaient les campagnes nationales et internationales sur la base d’un engagement commun en faveur de la justice sociale et environnementale. Une association visionnaireLes Amis de la Terre militent pour une transition vers des sociétés soutenables au Nord comme au Sud. Engagés en faveur de la justice sociale et environnementale, nous nous mobilisons et promouvons la participation des citoyens aux prises de décisions publiques et menons des actions sur le terrain, aux niveaux local, national et international. Nos objectifs Nous voulons construire ensemble un monde dans lequel : - Les besoins humains fondamentaux de tous soient satisfaits sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs - L’accès et le partage des ressources naturelles soient équitables ; - Le droit de chacun à vivre (et à travailler) dans un environnement sain et le devoir de le préserver soient respectés ; - Chacun participe activement en tant que citoyen/ne à façonner une société basée sur les principes démocratiques. Notre démarche Les problèmes environnementaux résultent des décisions économiques, sociales et politiques ; en conséquence, nous considérons que les solutions à ces problèmes environnementaux doivent intégrer les dimensions économiques, sociales et politiques. L’environnement ignorant les frontières entre les pays, nous prenons en compte simultanément les réalités locales, nationales et internationales. Nous procédons de trois manières complémentaires : - Information, sensibilisation, représentation : En promouvant des alternatives et des solutions novatrices pour résoudre les problèmes, en diffusant des informations accessibles à tous, fiables et pertinentes, en organisant des manifestations non violentes, en participant aux instances de concertation au plus proche du terrain - Action des citoyens : En organisant, mobilisant et motivant le grand public pour qu’il soutienne activement nos objectifs et pour qu’ils adoptent un mode de vie cohérent avec nos valeurs - Mobilisation fédérative :En s’appliquant à créer des actions communes avec les associations, les syndicats et les autres mouvements sociaux qui partagent nos objectifs. Nos champs d’actions concernent : La mise en oeuvre des valeurs de responsabilité, d’équité et de solidarité qui sous-tendent notre approche globale ; La préservation de l’environnement, patrimoine commun de l’humanité ; La défense de la citoyenneté et du droit de chacun à bénéficier d’un environnement sain ; La construction d’une société durable, ne compromettant pas l’avenir des êtres humains et de l’environnement. Les principales actions des Amis de la Terre France portent sur : - La transition écologique ; - L’agriculture et l’alimentation ; - La justice économique ; - L’énergie et les industries extractives ; - Les risques et technologies Les Amis de la Terre France publient un journal trimestriel, La Baleine, concentré d’informations qui, autour d’un dossier thématique, présente les activités du réseau et les grandes actualités sociales et environnementales. De nombreux alliésLes Amis de la Terre France comptent de nombreux alliés dans la société civile dont les actions sont complémentaires aux nôtres. Parmi eux, citons Attac France, La Via Campesina France, le CRID et le Réseau Action Climat... Intéressé/e par nos actions ? Il est possible pour vous de devenir membre. Merci d’avance pour votre soutien !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici