Ouvrir sa porte aux réfugiés

Créée en Novembre 2019, l'antenne locale de JRS Welcome accueille actuellement cinq réfugiés, hébergés à tour de rôle dans neuf familles de l'agglomération Nancéienne et de la grande couronne. Elle est à la recherche de nouveaux accueillants pour répondre à des demandes toujours plus nombreuses.

0
201
famille

JRS Welcome propose une hospitalité et un hébergement provisoire et gratuit au sein d’un
réseau de familles, de colocations, de personnes seules ou de communautés, pour des demandeurs d’asile laissés à la rue.

Il ne s’agit pas d’héberger en urgence mais de mettre à l’abri des personnes vulnérables, en permettant une rencontre entre des familles françaises et des réfugiés. Le plus difficile à vivre, pour les demandeurs d’asile, outre l’extrême précarité, étant l’absence de relations humaines.
Cet accueil permet aux réfugiés de découvrir la culture du pays en partageant pendant un temps notre quotidien. C’est un échange réciproque puisque les bénévoles (accueillants, accompagnateurs, …) découvrent aussi une autre culture.
En offrant un toit aux demandeurs d’asile, JRS Welcome leur permet de jouir d’une période de répit au milieu d’un parcours difficile et de se familiariser avec notre façon de vivre pour mieux s’intégrer.

JRS Welcome : Un cadre pour ouvrir sa porte

L’accueil se fait dans le respect de bonnes pratiques. Il est précédé d’un accord préalable. Ce cadre, posé avec le demandeur d’asile dès l’entrée dans le réseau, permet de s’engager d’une manière réaliste en acceptant les limites et les contraintes du programme.
Celui ci offre une durée de repos et une mise à l’abri pouvant aller jusqu’à 9 mois. Ce temps d’accueil permet de se réapproprier sa vie pour faire des projets, et de retrouver une dynamique d’insertion culturelle et sociale. Le lieu d’accueil change toutes les 4 à 6 semaines. 

Chaque demandeur d’asile bénéficie d’un accompagnement individualisé, lien indispensable entre l’accueilli et le ou les accueillants. L’accompagnateur a pour mission d’assurer un suivi personnel du demandeur d’asile, via une rencontre au minimum hebdomadaire, pendant toute sa prise en charge dans le réseau.

Les fondements de notre action

  1. Le droit d’asile est “un droit ultime”. Il est internationalement reconnu par la Convention de Genève de 1951 et est inscrit dans la Constitution française. En 2009, le Conseil d’État a consacré le droit au logement des demandeurs d’asile.
  2. La France ne saurait donc, sans se renier, refuser l’hospitalité aux personnes qui viennent lui demander sa protection.
  3. La rue n’est pas un lieu d’accueil qui respecte la dignité des personnes ni celle de notre pays. Nous ne pouvons indéfiniment fermer les yeux et nous taire. Outre leur besoin de sécurité, les demandeurs d’asile espèrent le respect de leur dignité et de leur liberté.
  4. En France, plusieurs associations ou organisations se préoccupent déjà depuis longtemps de la place faite aux demandeurs d’asile et aux réfugiés. En concertation et en collaboration avec elles, nous nous proposons d’offrir, avec le programme JRS Welcome, une hospitalité à domicile aux demandeurs d’asile qui ne sont pas encore pris en charge par un centre d’accueil. Le demandeur d’asile ou réfugié est accueilli(e) sans considération de nationalité, d’ethnie, de religion ou d’appartenance politique.

Travailler en équipe et en réseaux

Sans distinctions politiques ni religieuses, nous nous regroupons en réseau pour mettre en œuvre l’hospitalité JRS Welcome. L’hospitalité JRS Welcome est une action commune : elle n’est pas le fait d’une générosité individuelle mais d’un réseau de personnes, familles et communautés.

L’hospitalité JRS Welcome commence dès que des bénévoles parviennent à se rassembler autour d’un projet suffisamment élaboré ; en particulier, en ayant trouvé, outre les futurs accueillants et les accompagnateurs, un groupe de personnes chargées d’assurer la coordination ainsi que les relations avec les associations et services partenaires. Chaque bénévole est le maillon d’une chaîne, non seulement dans le programme JRS Welcome, mais aussi avec les partenaires associatifs.

La coordination locale assure le lien entre la personne accueillie et ses différents interlocuteurs : la famille, l’accompagnateur et les associations partenaires. À ce titre, la coordination propose à un accueillant de recevoir une personne suivant un planning général respectant les disponibilités et les besoins des accueillis et des accueillants. Elle veille au bon déroulement des accueils. Pour cela, des contacts réguliers sont pris. Les accueillants sont invités à participer à la vie de l’association : temps de formation, de relecture, temps festifs, entre autres.

La personne accueillie est orientée vers le programme JRS Welcome par des associations ou organismes partenaires avec lesquelles elle est déjà en contact. Dans la mesure du possible, ces structures se portent garantes de la personne accueillie et assurent le suivi de ses démarches (administratives, juridiques ou sociales) tout au long de son accueil avec le programme JRS Welcome.

Ce fonctionnement a un double avantage : la demande d’asile étant un parcours long et complexe, les associations partenaires se portent garantes du suivi des démarches de l’accueilli(e). Les lieux d’accueil peuvent ainsi offrir ce que les demandeurs d’asile ne trouvent nulle part ailleurs : une relation bienveillante, amicale, gratuite, libre et dégagée du questionnement sur leur parcours auquel ils sont constamment soumis. Tout le monde peut donc accueillir, ou accompagner, sans être spécialiste de la demande d’asile.

L’hospitalité JRS Welcome est gratuite (aucune compensation matérielle ni financière) et privilégie les relations où pourra se vivre la réciprocité dans la dignité et la liberté.
L’accueillant s’engage pour des périodes de 4 à 6 semaines et à fournir au minimum le petit déjeuner et un repas par semaine. Il n’a pas en charge de subvenir à tous les besoins de l’accueilli(e) (habillement, nourriture, déplacements, etc.). Toute aide ponctuelle est donnée en veillant à ce qu’elle ne se transforme pas en dépendance ou en inconvénient pour la suite (une personne qui ne vient plus manger dans un dispositif d’urgence où elle est inscrite risque d’être rayée des listes).

Pour nous contacter par mail : welcome.nancy@jrsfrance.org ou par téléphone :

Philippe : 06 08 31 02 79 ou Denis : 06 78 06 33 42

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here