Youth For Climate Nancy, action de sensibilisation et renaissance

Depuis plusieurs semaines, le mouvement Youth For Climate fait à nouveau parler de lui à Nancy. Samedi 26 Septembre 2020, les membres du groupe local se sont ainsi réunis autour d’un stand pour sensibiliser les passants.

0
116
yfc nancy
Stand de sensibilisation du groupe YFC devant le centre commercial Saint Sébastien

C’est aux environs de 13h sous le porche du centre commercial Saint Sébastien que le stand s’est monté. Ils étaient sept militants à avoir apporté pancartes et pâtisseries végans. L’enjeu était de donner envie. « L’idée c’est de marquer le retour de YFC, de recruter, et de proposer des alternatives végans aux gens. » nous résume George.

Pour organiser cette action et occuper l’endroit, une demande avait été déposée en préfecture. Malgré cela, les militants ont été contraints par les vigiles du centre de décaler leur stand à l’extérieur du porche, l’argument étant qu’il s’agissait d’une propriété privée. Ce genre de situation absurde prouve bien le peu d’intérêt que porte la direction des surfaces commerciales vis-à-vis des questions environnementales. Néanmoins, le groupe ne s’est pas découragé. En dépit des conditions climatiques difficiles, tous ont continué à interpeller les passants pour les inviter à rejoindre le mouvement – notamment via les réseaux sociaux.

Un nouveau groupe local

Parmi les organisateurs de cette action, un majorité sont nouveaux au sein de Youth For Climate. En effet, ces derniers ont contribué à la refondation du groupe local ; la première vague du mouvement nancéien s’étant progressivement essoufflée jusqu’à disparaître début 2020.

C’est en septembre dernier que ces jeunes ont entrepris de faire renaître le groupe afin de relancer cette dynamique. Leurs objectifs sont les mêmes que ceux des premiers membres : à savoir, mettre fin à un système incompatible avec les enjeux climatiques actuels. Pour Anh-Aïa qui faisait partie de l’ancien GL, « faire des actions pour faire des actions » a été l’un des facteurs à l’origine du déclin de YFC à Nancy. Ce genre d’auto-critiques est constructif et nécessaire, mais il ne doit pas faire oublier pour autant ce que la première vague a permis ; formations de militants, apports de compétences et nombreuses rencontres… Autant de facteurs qui, en somme, constitueront une base solide pour cette renaissance.

Liens :

https://www.instagram.com/youthforclimatenancy/

https://www.facebook.com/YouthForClimateNancy/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici